Gaza / Royaume Uni – Commission islamique de droit de l'homme demande la création d'un tribunal afin de poursuivre les crimes de guerre commis contre la bande de Gaza.

Share/Save/Bookmark
IHRC demande la création d'un tribunal afin de poursuivre les crimes de guerre commis contre la bande de Gaza
---------------------------------------------------
Commission islamique de droit de l'homme
---------------------------------------------------

Le 6 janvier 2009


COMMUNIQUÉ DE PRESSE: Gaza  Royaume Uni – Commission islamique de droit de l'homme (Islamic Human Rights Commission – IHRC) demande la création d'un tribunal afin de poursuivre les crimes de guerre commis contre la bande de Gaza.

La Commission islamique de droit de l'homme demande aux guerriers d'envoyer lettres au Président de l'Assemblée générale des Nations Unies pour que l'Assemblée générale établie un Tribunal pénal international pour Israël (International Criminal Tribunal for Israel - ICTI) en vertu de l'article 22 de la Charte des Nations Unies.

Le président de la Commission islamique de droit de l'homme, Massoud Shadjareh, a dit:

« Ça fait longtemps qu'un tel tribunal aurait dû être créé et il est absolument nécessaire de lui confier non seulement les crimes de guerre commis pendant les attaques actuels contre Gaza, mais aussi ceux qui ont été commis pendant les campagnes militaires précédentes contre les Libanais et les Palestiniens. »

« Les procédures et précédents pertinents sont en place. Si l'ONU espère retrouver sa crédibilité parmi les nations les plus indignées du monde, elle doit agir maintenant. »

Cet appel à la création du tribunal suit nombreuses déclarations faites par les personnages publics et académiques désignant les attaques israéliens comme les crimes de guerre.[1]

Pour les informations plus détaillées, appelez:

Aaron Varicchio +44 20 8904 4222 / portable +44 7515029560 (anglais et arabe)
Arzu Merali +44 7958 6074775 (anglais)
Faiza Haq +44 20 8904 4222 (anglais et ourdou)
Massoud Shadjareh (+44) 7958 522 196 (anglais et persan)

Notes à l\'éditeur:

[1] Archevêque Desmond Tutu, dimanche le 28 décembre 2008:

« Dans le contexte de la dominance aérienne, dans laquelle un des adversaires emploie des aéronefs motels contre ses adversaires qui ne disposent d'aucuns moyens pour se défendre, le bombardement porte toutes les caractéristiques des crimes de guerre. »

Francis A. Boyle, en demandant la création d'un tribunal pour les crimes de guerre israélien, a dit:

« La création du Tribunal pénal international pour Israël (ICTI) pourrait assurer partiellement la justice pour les victimes des crimes de guerre israéliens, crimes contre l'humanité et génocide – comme celui pour l'ex-Yougoslavie (TPIY). De plus, la création de l'ICTI par l'Assemblée générale de l'ONU servirait comme le moyen de dissuasion pour les représentants de l'état de l'Israël, p. ex. le chef du gouvernement Olmert, le ministre des affaires étrangères Livni, le ministre de la défense Barak, le secrétaire général Ashkenazi et autres générales israéliens importants qui iraient envisager poursuites pour avoir commis les crimes de guerre contre les Libanais et les Palestiniens. »